Examen de Génétique Animale 2000

 

2 HEURES AVEC DOCUMENTS                 23/06/00

 

 

I En interprétant les tableaux du document 1 :

1) Que pouvez vous dire sur les possibilités de progrès génétique pour les quantités par rapport aux taux ?, sur les possibilités de progrès génétique pour les caractères liés aux matières grasses par rapport aux caractères liés aux matières protéiques ?

3) Que pouvez vous dire sur les possibilités d’évolutions différentielles des matières grasses par rapport aux matières protéiques ?, du taux butyreux par rapport au taux protéique ?

4) Qu’apporterait une sélection sur la quantité de lait ?

5) Proposez, en le justifiant, un objectif de sélection.

 

II En vous aidant des documents 2 et 3, déterminez le progrès génétique réalisable en sélection Lacaune lait. On distinguera les 4 voies d’amélioration « parents - produits ».

 

III 1) Le tableau 7 du document 4 présente les valeurs génétiques de trois taureaux qualifiés de Reproducteur Jeune et mis en vente le 22/06/2000 à la station de qualification de Lanaud., donnez les utilisations possibles de chacun de ces trois taureaux de monte naturelle.

2) Le tableau 8 du document 4 donne les valeurs génétiques de trois taureaux charolais présents au centre d’IA. Donnez les utilisations possibles de chacun de ces trois taureaux d’Insémination Artificielle.

 

 

 

Bon courage

 

 

 

 

Document 1

Le fromage de brebis est fabriqué à partir de lait cru entier et non ajusté. Le rapport des deux matières doit être le plus proche possible du produit transformé. Le rapport MG/MP doit rester supérieur à 1,20 pour respecter le cahier des charges des A.O.C.

Tableau 1 : Variabilités des caractères laitiers, en race Lacaune

Caractères

Coefficient de Variation

Héritabilité

Quantité de lait (QL)

20%

0.30

Quantité de matières grasses (MG)

25%

0.27

Quantité de matières protéiques (MP)

20%

0.26

Taux Butyreux (TB)

10%

0.56

Taux Protéique (TP)

5%

0.51

Héritabilité en ferme, tout caractère  

0.25

 

Tableau 2 : Corrélation génétiques entre caractères laitiers, en race Lacaune

 

MG

MP

TB

TP

QL

0.82

0.92

-0.34

-0.47

MG  

0.91

0.24

-0.05

MP    

-0.05

-0.10

TB      

0.74

 

Tableau 3 : Progrès génétique maximal selon le critère de sélection

Critères de sélection

Progrès génétique sur les caractères suivants :

 

QL (l)

MG (Kg)

MP (Kg)

TB (g/l)

TP (g/l)

QL

3.59

0.185

0.157

-0.32

-0.22

MG

3.09

0.227

0.163

0.20

-0.02

MP

3.31

0.202

0.170

-0.05

-0.04

MU = MG + 1.85 MP

3.30

0.220

0.171

0.05

-0.04

TU = MU / QL

-1.38

0.043

0.004

0.18

0.03

MU + 0.1 TU

2.80

0.223

0.165

0.30

0.10

 

 

 

Document 2

La race Lacaune Lait

La race Lacaune Lait est exploitée principalement dans la zone appelée « Rayon de Roquefort » comptant les départements : Aveyron, Tarn, Lozère, Gard, Aude et Tarn et Garonne. Lors de la campagne 1998, 168357359 litres de lait ont été produits par les brebis de la race Lacaune dans cette zone.

La conduite du troupeau

Traditionnellement la production laitière pour la fabrication du fromage de Roquefort connaît un cycle annuel basé sur l’ouverture des laiteries à partir du mois de décembre et leur fermeture au mois de juillet .

La naissance des agneaux

La naissance des agneaux a lieu durant l’automne. Les agneaux pèsent environ 4Kg et sont nourris exclusivement du lait de la mère pendant 1 mois, ils pèsent alors 12 à 13 Kg. Après sevrage, ils sont alors soit commercialisés et consommés comme agneaux de lait, soit regroupés dans des bergeries spécialisées pour y être engraissés. Une partie des femelles est conservée par l’éleveur pour le renouvellement du troupeau (30% de l’effectif des adultes est renouvelé chaque année).

La traite mécanisée

Après le sevrage des agneaux, la traite peut commencer, elle dure 6 à 8 mois et s’étale selon les troupeaux de décembre à juillet. La traite s’effectue matin et soir, la quasi totalité des éleveurs sont équipés de machines à traire permettant de dépasser les 300 brebis à l’heure. La collecte du lait intervient chaque jour. La production laitière par brebis est d’environ 250 litres pour une lactation de 180 jours. La composition du lait est particulièrement riche, 52 g/l de matière protéique, 71 g/l de matière grasse, soit près du double du lait de vache. La lutte des brebis (mise à la reproduction) a lieu en juin-juillet, un mois plus tard pour les jeunes femelles (agnelles, âgées alors de 8 mois). La durée de gestation est de 5 mois.

L’agneau de lait

Production traditionnelle du secteur laitier, il est commercialisé pendant les fêtes de fin d’année (dans les régions du sud et l’Italie plus particulièrement)

L’agneau fini

Ces agneaux regroupés en bergerie d’élevage sont élevés durant 80 jours avec une alimentation à base de céréales et de paille pour atteindre un poids de 35 à 38 Kg. Ils sont ensuite commercialisés dans le circuit traditionnel de la boucherie. Ils sont appréciés pour leur chair tendre et clair, leur homogénéité.

Tableau 4 : résultats du contrôle laitier officiel, campagne 1999

Numéro de lactation

Age moyen à la lactation

Nombre de femelles

Production laitière

Durée traite

1

15 mois

40852

227 litres

148 jours

2

24 mois

35426

286 litres

172 jours

3 et plus

48 mois

71388

286 litres

172 jours

 

Tableau 5 : résultats de la reproduction

 

Lactation 1

Lactations 2 et plus

Ensemble

Fertilité

72%

92%

87%

Prolificité

160%

160%

160%

 

 

 

Document 3

La sélection laitière dans la base de sélection de la race Lacaune lait

Sélection sur ascendance

Les pères à béliers sont exclusivement des béliers d’élites. Les mères à béliers sont choisies parmi les brebis ayant deux lactations et sont en nombre suffisant pour fournir 2500 mâles qualifiés d’espoir (une bonne partie d’entre eux seront utilisés hors base de sélection).

Sélection individuelle

Seuls 1500 mâles espoir entrent en centre d’élevage pour étudier leur croissance, leur développement, leur conformation ainsi que leur spermatogénèse à 8 mois. Certains d’entre eux sont alors éliminés ou diffusés en monte naturelle hors schéma de sélection.

Sélection sur descendance

Les 526 meilleurs mâles, qualifiés de « reconnu A» sont alors testés sur descendance pour la production laitière des filles en ferme. Certains d’entre eux seront alors indéxés (améliorateurs ou élite) et d’autres éliminés.

Tableau 6 : Quelques chiffres concernant les races Lacaune Lait et Viande

BRANCHE LAIT

BRANCHE VIANDE

800 000 brebis 500 000 brebis
164 000 brebis traites en contrôle laitier officiel 35245 brebis et 100 troupeaux adhérents à l’un des deux programmes de sélection
508 000 brebis traites en contrôle laitier simplifié, ne faisant donc pas partie de la base de sélection  
1280 béliers qualifiés par an, dont beaucoup pour la monte naturelle et utilisés hors base de sélection 440 béliers en stations de contrôle individuel et 263 béliers qualifiés
526 béliers mis en testage par an, sur la mesure en ferme des premières lactations de 35 filles par béliers. 65 béliers testés sur caractères maternels et bouchers
35 béliers d’élite issus du testage par an et utilisés pendant 3 campagnes  
80 béliers améliorateurs, non élite, issus du testage par an et utilisés pendant 4 campagnes. 126 béliers améliorateurs ou élites.
490 000 brebis laitières inséminées 135 000 brebis inséminées par des béliers « Lacaune viande »

 

Remarque 1 : On prendra comme précision pour les mères à béliers une valeur intermédiaire entre l’héritabilité et la précision obtenue pour les pères à béliers. De même pour les mères à brebis on prendra un coefficient de détermination intermédiaire entre l’héritabilité et le CD obtenue pour les mères à béliers.

Remarque 2 : Certaines valeurs numériques ont été modifiées pour les besoins de l’exercice.

 

Document 4

Tableau 7 : Index de valeurs génétiques de Taureaux Limousins évalués en station individuelle

Taureau

Croissance

DM

DS

IS

AF

QR

CC

Palmier

96

107

98

101

104

108

91

Paprika

110

104

119

114

116

101

96

Pacific

98

101

106

103

104

110

106

 

Croissance : Potentiel de croissance DM : Développement musculaire

DS : Développement squelettique IS : Indice synthétique, base de sélection

AF : Aptitudes fonctionnelles QR Qualité de race CC : Composition corporelle

Tableau 8 : Index de valeurs génétiques de taureaux charolais évalués sur descendance

Taureau

Indice FN

Indice MP

Indice AB

Indice QM

Inedine

101

106

   
Itanic

99

 

105

 
Iaal2000

98

   

108

 

FN : Facilité de naissance ; MP : Muscularité précoce ; AB : Aptitudes bouchères ; QM : Qualités maternelles